Non classé

Pourquoi Albarracin

undefined

On peut envier Laurent Albarracin. Il a su trouver le bonheur dans l’expression. Son dernier livre, Pourquoi ? suivi de Natation, rassemble d’heureuses formulations, autant de questions qui ne souffrent pas de réponse. L’énigme éclose de la rose, celle pas moins limpide de la nage. Natare piscem doces. L’art d’apprendre à nager aux poissons. Ponge, oui. La nage de l’expression, disons. « Simplement je nage. Jusqu’où je nage. C’est ce que nager nous dira. »

L’évidence a un sens noble et mystérieux chez Albarracin. Celui que l’on trouvait déjà dans Cela (Rougerie, 2016) mais aussi dans ce Pourquoi ? qui est un nouveau Livre des Questions. Si Albarracin recourt volontiers à la tautologie, et qu’il parvient, ce faisant, à ouvrir un espace, c’est qu’il procède par l’effraction sereine d’un poète qui sait où il va, et qui ne s’en soucie guère.

[lire l’article]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s